📦 Livraison en point relais dès 4,55€ - OFFERTE dès 70€ d'achats 🚀

Pourquoi opter pour les couches lavables ? (avantages et inconvénients)

À l’arrivée de bébé, le geste le plus coûteux, autant pour le portefeuille que pour la planète, ce sont les couches. Avec 6 à 8 changes par jour dès la naissance, on utilise près de 5 000 couches par enfant et les couches jetables représentent chaque année, en France, 750 000 tonnes de déchets. De ce fait, le geste le plus écolo à adopter avec un nouveau né est l’utilisation de couches lavables, mais ce mode de change est-il fait pour vous ? Dans cet article, je vous donne des pistes pour savoir si vous deviendrez (ou non) un fan incontesté des couches lavables.

Couches lavables avantages inconvénients zéro déchet

Les avantages des couches lavables

  • Le coût

Les couches lavables sont un investissement sur le long terme. Un kit de départ coûte, certes, une centaine d’euros à dépenser sur une courte période pour se constituer un stock suffisant, mais cet argent sera vite rentabilisé ! Par exemple, 15 couches TE1 neuves de chez Bambino Mio coûtent 375€ VS 675€ de couches jetables dont vous aurez besoin jusqu'à la propreté (et on parle ici de couches jetables premiers prix donc pas tops niveau composition pour les fesses de bébé…).

Il est vrai que le coût des couches jetables est lissé dans le temps mais, quand on fait le calcul, l’investissement des couches lavables est tout bénéf’ pour le portefeuille. Et c’est sans compter le fait qu’elles peuvent être utilisées par plusieurs enfants et également achetées d’occasion. Mon stock de 17 couches lavables, voiles et boosters m’a, par exemple, coûté seulement 265€ au total (moitié neuf et moitié occasion). Par la suite, je sais que je pourrai facilement les revendre ou les donner à mes proches. 

  • L’impact écologique

Plusieurs critères rentrent en compte quand on aborde l'impact écologique des couches :  la fabrication, l’utilisation et la gestion des déchets.

La fabrication d’une seule couche jetable nécessite 120 m³ d’eau, des kilos de plastique (et donc de pétrole) ainsi que plusieurs produits chimiques et, selon une étude réalisée par Landbank Consultancy pour l'association Women's Environmental Network, les couches jetables, par rapport aux couches lavables, consomment :
- 3,5 fois plus d'énergie
- 2,3 fois plus d'eau
- 8,3 fois plus de matières premières non renouvelables
- 90 fois plus de matières premières renouvelables
- et génèrent 60 fois plus de déchets solides.

La production de couches lavables a aussi un impact sur l'environnement, plus ou moins important selon les matières premières et la provenance du textile (pollution liée au transport), mais c'est surtout la possibilité de les réutiliser qui les rend plus écologiques que les couches jetables. En effet, pendant ses trois premières années de vie, un enfant utilise en moyenne 5 000 couches qui génèrent, dans le cas de couches jetables, environ 1 tonne de déchets. Au contraire, une couche lavable s’utilise jusqu’à 200 fois. Enfin, elle met environ 6 mois à se décomposer VS 500 ans pour une couche jetable qui, étant donné qu’elle ne se recycle pas, est actuellement incinérée ou enfouie.

Une couche lavable impacte également l'environnement de part son entretien, mais fini l'utilisation du sèche-linge et de la machine à 90°. Son impact environnemental global reste donc tout de même inférieur à celui d'une couche jetable dont la durée de vie est de... quelques heures. 

  • La santé

Un de plus gros avantages des couches lavables est que vous savez ce que vous mettez sur les fesses de votre bébé. En effet, certaines marques ne sont pas transparentes quant à la composition de leurs couches jetables qui peuvent contenir des substances chimiques. C’est notamment pour cela que les bébés porteurs de couches jetables développent parfois des irritations liées à la composition de celles-ci. 

Une étude datant de janvier 2019 publiée par l'Agence Nationale de Sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES) révèle notamment « la présence de différentes substances chimiques dangereuses dans les couches jetables ». Certaines substances sont même ajoutées intentionnellement par les fabricants comme des parfums par exemple, qui peuvent causer des « allergies cutanées » chez les bébés. D’autres proviennent de l’utilisation de matières premières contaminées par des pesticides ou d’un mauvais procédé de fabrication (colles, encres, blanchiment des couches par des agents chlorés, etc).

Opter pour les couches lavables, c'est privilégier des matières saines pour bébé dont certaines sont mêmes certifiées OEKO-TEX 100, donc moins de risques d'allergies et d'irritations.

  • Le confort

Coton, fibres de bambou, micro fibre… Les matières utilisées pour la conception des couches lavables sont douces et agréables : c’est tout confort pour le popotin si fragile de bébé !

  • Le minimalisme

Pas besoin de courir au supermarché car on entame le dernier paquet de couches. Pas besoin non plus de faire des stocks et des stocks de couches qui prennent de la place : le kit de couches lavables tient dans un grand tiroir et est réutilisable des centaines de fois.

  • L’esthétisme

Qui ne craquerait pas pour des petites fesses colorées ? Avec des motifs plus mignons les uns que les autres, les couches lavables donnent un côté fun et positif au fait de changer une couche !

Couches lavables bambino mio zéro déchet durable réutilisable

Les inconvénients des couches lavables

On le sait, les couches jetables augmentent considérablement le budget course et la fréquence de la sortie des poubelles, mais quels sont les inconvénients des couches lavables ? Voici les choses à avoir en tête si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure.

  • La fréquence des lessives

Par définition, une couche lavable… se lave ! Les lessives vont donc augmenter. Cependant, les lessives se font forcément plus nombreuses avec l’arrivée d’un nouveau né : régurgitations (sur vos habits ou les siens, OH JOIE), couches qui débordent (et pas forcément les lavables ;) ), nourriture, gadoue, etc. Bref, ce nouveau petit être va forcément vous rajouter une charge supplémentaire de vêtements à laver et les couches lavables peuvent parfaitement s’intégrer à cette machine qui s’ajoute à votre planning.

  • L'organisation

La mise en place d’une routine est essentielle avec les couches lavables afin de maitriser l’utilisation et la fréquence de lavage pour ne jamais manquer de couches. Il faut donc tester les premiers jours en prenant en compte le temps de lavage et de séchage. À noter que pour les couches TE1, il vous faudra une quinzaine de couches alors qu’avec le modèle TE2, il est conseillé de posséder une dizaine de couches ainsi qu'une vingtaine d’inserts pour assurer un bon roulement. Vous trouverez plus d’informations sur les types de couches dans mon article « Les couches lavables : comment ça marche ? ».

Egalement, il faut trouver la lessive qui convient puisque de nombreuses lessives classiques contenant de la glycérine encrassent les couches lavables. Enfin, il faudra peut-être prendre le temps de les décrasser tous les deux mois, pour leur redonner un coup de neuf ! Plus d'infos arrivent dans mon prochain article sur la routine de nettoyage ;)

Quelques tests et ajustements donc avant d’être pro de la couche lavable, mais après tout roule, promis !

  • L’effet « grosses fesses »

Certains modèles (notamment les couches évolutives) augmentent le volume des fesses de bébé. Il faudra donc, selon les marques, opter pour une taille supérieure concernant les vêtements mais, malgré cela, l’effet « grosses fesses » est plus une problématique esthétique car cela ne gêne en rien la mobilité de bébé (sinon c’est que ce modèle de couches ne lui convient pas ;) ).

  • La recherche d'informations

Comme tous les indispensables bébé, il vous faudra prendre le temps de vous intéresser au sujet pour avoir toutes les informations en poche et donc ne pas abandonner dès la première fuite :) J’espère en tout cas que mon premier article sur le fonctionnement des couches lavables a pu vous être utile dans vos recherches.

 Couches lavables avantages et inconvénients table à langer zéro déchet

Oupsi… pour chaque inconvénient je n'ai pas pu m'empêcher de trouver une solution :) C’est mon côté un peu trop convaincue des couches lavables !

Si vous souhaitez des informations chiffrées complémentaires, le média "Qu'est-ce qu'on fait" a réalisé une infographie aux petits oignons sur le match couches jetables VS couches lavables

AND THE WINNER IS… celle qui conviendra le plus à votre mode de vie ;) Avec toutes ses informations, vous avez déjà plus de billes pour faire votre choix mais, malgré tout, les avantages et inconvénients restent personnels à chaque famille. À vous de voir si cela vous correspond !

Alors, prêt à tester l'aventure des couches lavables ?

Léa. 

2 commentaires

  • Bonjour Léa,
    merci pour cet article qui va à l’essentiel et qui traite de quelques idées reçues souvent bien ancrées dans les mentalités ! Si tu le souhaites, tes lecteurs pourront trouver d’autres pistes de réponses à d’autres idées reçues sur le blog, https://couches-lavables-et-compagnie.com/ ,dédié à 100% aux couches lavables dont j’ai été à l’initiative en plein confinement ! Au plaisir d’échanger sur les couches lavables. Laurent. Accro aux couches lavables !

    laurent
  • Bonjour Léa,
    merci pour cet article qui va à l’essentiel et qui traite de quelques idées reçues souvent bien ancrées dans les mentalités ! Si tu le souhaites, tes lecteurs pourront trouver d’autres pistes de réponses à d’autres idées reçues sur le blog, https://couches-lavables-et-compagnie.com/ ,dédié à 100% aux couches lavables dont j’ai été à l’initiative en plein confinement ! Au plaisir d’échanger sur les couches lavables. Laurent. Accro aux couches lavables !

    laurent

Laisser un commentaire

Nom .
.
Message .

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être publiés